Je discutais avec un ami de mon état un peu « down », je me sentais triste et en incompréhension face à certains actes que j’avais pu rencontrer. Lors de la conservation il m’a partagé spontanément que lui aussi, il avait des parts sombres et que c’était normal. Je n’avais pas prononcé ce mot, ni même pensé d’ailleurs et ce mot sombre, associé à l’ombre m’a interpellé et m’a questionné. Pourquoi associait-il tout de suite  un sentiment de mal-être et de tristesse, naturel qui plus est, à de l’ombre ?
Je me suis alors demandée : Pourquoi jugeons-nous des émotions, des croyances, des souffrances comme des parts d’ombres ?
En développement personnel et dans le chemin d’ouverture spirituel, ce mot revient souvent. Ombre.

En premier qu’est ce que l’ombre ?

Selon le larousse, L’ombre est une zone sombre résultat de l’interception de la lumière par quelque chose.
En développement personnel notre ombre regroupe nos peurs, colères, angoisses, pensées et sentiments dit négatifs et croyance limitantes, jugements et ce que nous appelons nos défauts. Bref tout ce qui ne nous rend pas heureux et que nous n’aimons pas ! En psychologie, la part d’ombre reflète la part inconsciente de notre psychisme.
Associons maintenant des deux définitions : celle du Larousse et du développement personnel . Cela signifierait que « quelque chose » à intercepter notre propre lumière. Tu suis ? (Tu as le droit de ne pas suivre, dans ce cas, je t’invite à arrêter cette lecture et lire plutôt cet article là.).
Qu’est ce qui créé nos ombres intérieures ?
Et si je te disait que c’était nous même ? Et si nous cachions simplement certaines de nos émotions, croyances, blessures à notre propre lumière ! 
Mais pourquoi donc me diras-tu ! Et qu’est ce qui provoque cela ?
Pendant des siècles nous avons réprimé en nous des souffrances, des émotions, même des envies qui ont créé des frustrations car ce n’était socialement pas acceptable. Nous les avons caché et nous ne sommes pas autorisés à le ressentir et encore moins à l’exprimer, à laisser vivre ce qui se passer en nous, nous ne les avons pas mis en lumière. Pourtant tout est vivant en nous. C’est nous-même qui avons caché ce qui à la base était en lumière, nous ne l’avons pas exprimé simplement à cause de nos jugements.  Snif.
(Attention je ne parle pas de notre psyché qui contient nos différentes mémoires et permet d’emmagasiner toutes les informations que nous avons vécu et qu’on vécu nos ancêtres.)
Et voilà comment se crée l’ombre : en ne prenant pas conscience de ce qui se joue en nous, en ne l’exprimant pas, en ne le mettant pas en « lumière », et en se créant de la frustration. (D’où l’importance de manger du chocolat quand tu en as envie).
Bon ok ce n’est pas aussi simple ! Souvent on ne se rend tout simplement pas compte que nous avons cette émotion, cette pensée, cette envie, car nous ne sommes pas habitué à regarder à l’intérieur de nous. Avec toutes les stimulations extérieures que nous recevons, le rythme complètement fou et décalé avec nos besoins, les réseaux sociaux, il est difficile de s’occuper de nous. Pourtant c’est à nous de nous créer ces moments d’écoute.
Dans cet article je te partage 10 questions à te poser qui te permettront de mettre plus de lumière à l’intérieur de toi.
Si nous prenions conscience et que nous étions plus en paix avec de ce qui se passe en nous,  que nous acceptions ce que nous ressentions, arrêtions de jouer des rôles (comme l’être éveillé spirituellement par exemple qui est toujours namasté) et étions plus honnête et plus authentique avec nous-même et  alors nous mettrions plus de lumière à l’intérieur de nous et il y aurait moins d’ombre… logique.
Si tu souhaites aller plus loin, alors je t’invite carrément à aimer tes parts d’ombres ! A être en empathie, à les écouter comme tu écouterais une amie en souffrance car, même si ce sont des parts d’ombres, cela reste des parts de toi ! Et tu mérites d’être aimer dans tous tes aspects… En t’aimant toi en premier ;-).
Alors que ressens-tu là tout de suite, où souhaites-tu mettre de la lumière à l’intérieur de toi ?