Les émotions, nous en vivons tous.

Pourtant, nous essayons souvent de les réprimer. Elles nous dérangent, nous envahissent, nous déstabilisent.

Beaucoup essaie de les cacher, de les enfouir, de ne pas les écouter car ils les jugent inutiles voir dangereuses. Elles peuvent nuire à notre bien-être.

T’es-tu déjà autorisé à exprimer de la tristesse ou de la peur dans ton boulot par exemple ? La plupart des gens ne se le permettent pas car ils ont vite jugés, étiquetés de trouillards, instables, pleurnicheurs et j’en passe ! Dans notre société les émotions ne sont pas les bienvenues !

Peur, tristesse, colère, dégoût, certaines sont même considérées comme négatives !

Alors nos émotions sont-elles vraiment utiles ?

 

Déjà voyons ce qu’est une émotion.

Selon le Larousse, une émotion est « une réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement. ».

Selon les dernières études, leur source provient du cœur, qui créé, pour simplifier, une sorte de décharge électrique particulière, que nous appelons peur, tristesse, colère, joie, dégoût.

Une émotion est donc fabriquée par notre corps, elle est donc NORMALE et surtout naturelle !

Donc si une émotion est naturelle, pourquoi ne serait-elle pas utile ? Depuis quand notre corps fabrique quelque chose qui n’a pas d’intérêt ?

Alors si nos émotions ont une utilité, quelles sont-elles ?

Et si je te disais que nos émotions ont un message ? Qu’elles nous disent quelque chose sur nous. Une émotion ne se crée pas par hasard.

Elle vient nous informer sur nos besoins et nous dire s’ils sont comblés ou pas.

Donc nos émotions, à quoi servent-elles ?

La joie : sentiment de satisfaction, de bonheur, de plaisir intense, un grand OUI pétillant dans notre cœur. Elle nous montre la voie vers notre bien-être, et que nos besoins sont satisfaits.

La colère : sentiment de mécontentement, d’insatisfaction, de frustration. Elle permet de poser les limites à l’autre. Elle nous permet de voir quand nos valeurs, nos limites ou un de nos besoins n’est pas respecté. Elle appelle à se respecter un peu plus.

Le dégoût : sentiment de répulsion, d’aversion, d’écœurement. Le dégoût a pour but de nous protéger.

La tristesse : état de chagrin, de mélancolie souvent lié à une douleur émotionnelle. Elle nous montre le besoin non assouvi, le manque et permet à une douleur de se transformer. Elle nous sert à faire le deuil des choses. 

La peur : sentiment d’angoisse, de crainte. Elle permet de stimuler notre système défensif, elle est notre signal d’alarme face à un danger potentiel. Elle nous dit que notre besoin de sécurité n’est pas satisfait. D’ailleurs dans cet article ICI, je t’explique l’importance d’écouter tes peurs pour ne plus qu’elles te bloquent.

Donc maintenant, tu comprends bien que tes émotions ne veulent pas te pourrir la vie et ne sont pas des boulets que tu dois te délester ! Elles sont des associées précieuses pour ton bien-être !

Tu as le choix entre les accueillir, écouter leur message ou les enfouir au fond de toi, les ignorer, mais dans tous les cas, ça ne changera pas la satisfaction de ton besoin ! Un besoin non nourri est un pas en moins vers ton bien être. Et une émotion non exprimée peut se bloquer et devenir un schéma répétitif. Tu vas donc réagir à une situation toujours par la même émotion.

Ce qui peut t’aider :

  • Nommer ton émotion, comme si tu te parlais à toi même : « ah tiens là j’ai peur », ou « là je suis en colère. »
  • Ressentir physiquement ce qui se passe dans ton corps quand tu ressens cette émotion : boule dans le ventre, mâchoire crispée, etc.
  • Te prendre un moment de solitude pour avoir du recul et écouter son message, découvrir quel est le besoin non satisfait ou satisfait et si tu as en la possibilité, passer à l’action pour nourrir ton besoin.
  • Faire un travail sur toi : grâce à cette méthode que tu trouveras ICI, je t’accompagne pas à pas pour observer tes émotions et tes sentiments, découvrir ce qui les déclenche et sortir des schémas répétitifs que tu reproduis inconsciemment.

 

Maintenant il n’y a plus qu’à faire de tes émotions tes best friends et leur accorder la place qu’elles méritent !