Quand nous entamons une démarche en développement personnel et/ou en spiritualité nous nous retrouvons rapidement devant ces deux mots. Ils sont presque devenus incontournables.  Alors sommes nous créateurs ou co-créateurs ?

Créateurs ou co-créateurs ?

Je suis déjà allée voir, dans un premier temps l’origine de créateur : vient du latin créator : « celui qui créé ».  Ah créer ! Donc je suis allée voir ce mot, son étymologie, sa signification.

La plus complète pour moi fût celle de ce cher site Wikipédia, une référence tu le sais  😉

  1. Tirer quelque chose du néant, faire de rien quelque chose.
  2. Donner l’existence à quelque chose qui n’existait pas encore, éventuellement à partir d’autres éléments.
  3. Fonder,instituerélire.
  4. Produire, faire naître susciter.
  5. Imaginer,inventer.
  6. (Figuré) Faire subirdonnerprovoquer.
  7. (Théâtre) Créer un rôle : Le jouer le premier.
  8. (Biologie)Créer un genre, une espèce, etc.

Source : https://fr.wiktionary.org/wiki/cr%C3%A9er

 

Nous voyons bien ici que le créateur est celui qui donne existence à quelque chose, qui imagine, qui invente, qui fait naître.

Dans la religion judéo-chrétienne, Dieu est un créateur et seulement lui (bon ok je résume, mais c’est ce qu’on m’a appris lors de mes loooongues et ennuyantes merveilleuses années de catéchisme.).

Nouvelle aparté wikipédia «  Dieu vient du latin deus, lui-même issu de la racine indo-européenne dei- « briller ». Intéressant non ?

Dans notre nouvelle société, nous entendons que l’homme est un Dieu donc il a le pouvoir de créer. Mais créer quoi ?

Des choses matérielles et immatérielles. Nous sommes capables de donner forme, dans la matière, dans notre réalité, à une pensée/idée que notre cerveau a fabriqué. Nous sommes aussi capables de créer des émotions, des ressentis, des projections, des mots, etc…

Mais nous sommes capables avant tout de nous créer nous-mêmes et la vie que nous souhaitons vivre.

 

Reprendre notre pleine puissance créatrice.

Redevenir des créateurs, c’est reprendre notre puissance créatrice, notre pouvoir de création et d’arrêter de croire que nous subissons nos vies et que nous ne pouvons rien changer, que nous ne pouvons pas NOUS transformer.

D’ailleurs je te propose une formation en ligne, sur 7 jours, que tu peux faire de chez toi : 7 jours pour décoder tes ressentis et sortir des schémas répétitifs. Dans cette formation je t’accompagne pour faire tourner la roue et sortir des galères à répétition, regardes donc par là.

 

Avant d’être un papillon, il était une chenille.

 

Transformer

 

Nous sommes donc RESPONSBLES de ce qui se passe à l’intérieur de nous : responsable de nos sentiments, de nos actes, de nos pensées car c’est bien nous qui les créons, avec cette super « machine » qu’est notre corps, et notre psyché, pas avec celui de notre voisin.

Nous savons de nos jours (cf la physique quantique) que nous ne vivons pas entourés de vide, mais bien dans un champ d’énergie. Et que c’est à travers ce champ que nous émettons des vibrations qui vont faire que nous attirons telles ou telles situations. C’est ce qu’on appelle la loi d’attraction.

Sur mon chemin, cette notion de responsabilité a fini par devenir un poids. Si je suis 100% créatrice, pourquoi je me crée cette expérience là ! Pourquoi j’attire cette personne-là ! C’est horrible !!! J’ai fini par croire que j’avais très peu d’amour pour moi et que ma vie était un long fleuve non tranquille d’expériences à vivre pour nettoyer et transmuter les énergies que j’émettais.

C’est là que la co-création rentre en jeu !

C’est grâce à la co-création que j’ai trouvé la paix. Co-création signifie créer ensemble. Donc cela veut dire que si j’attire une personne, elle m’a attiré aussi ! J’ai ressenti tout de suite beaucoup moins de poids à porter !

Et oui, si je suis responsable de mes actes et de mes ressentis, l’autre l’est aussi !

Être co-créateur c’est aussi rendre à l’autre SA responsabilité, tout en prenant la notre.

Pourquoi être créateur ou co-créateur?

Car On récolte ce que l’on sème!

Quand tu sèmes des tomates,  ne t’attends pas à récolter des courgettes.

 

tomatoes-1280859_640

Moi j’aime bien les tomates héhé

 

La paix attire la paix, l’amour… l’amour.

Et oui si tu sèmes de la colère, ne t’attends pas à récolter de la joie !

Donc face à une expérience, prend ta responsabilité : sois en paix avec toi, aimes – toi! Oui toi et pas l’autre et pas la situation, TOI ! Avec ce que tu ressens. Et si tu ressens de la colère, sois en paix avec le fait de ressentir de la colère ! Sois en paix avec tes émotions et l’ensemble de tes soi-disant défauts. Car c’est en étant en paix et dans l’amour, pour toi, que cela se transmutera, pas en rejetant ou en essayant de l’ignorer ce qui se passe en toi. Tu sèmes la paix et l’amour pour toi, tu récoltes la paix et l’amour, pour toi.

J’ai longtemps pensé que la création était quelque chose qui se passait à l’extérieur MAIS pour moi, aujourd’hui, c’est moi-même ou plutôt moi m’aime que je créée et donc cela se reflète dans ma vie.

La clé… Le choix.

Alors comment redevenir co-créateur? En émettant un choix conscient, et à l’action.

Pour passer au-delà  de cette expérience un peu traumatisante de créateur  que j’étais, j’ai eu une clé essentielle : le choix : je préfère cela et je le fais, l’applique.

Après une  séance de soin avec un thérapeute, j’ai eu une ouverture, une porte ouverte de communication avec mon âme, qui a répondu à bien des interrogations sur la notion de créateur et de responsabilité, au moment justement où tout cela était un vrai poids pour moi.

-« Tout ce que tu vis, je l’ai choisi, même quand tu penses te tromper, je l’ai choisi »,

– Mais où est le libre arbitre alors ?

-Dans ton regard : tu peux choisir d’avoir un regard de rejet ou de non amour par rapport à cette expérience OU choisir l’amour et d’être en paix face à cette expérience.

– Mais pourquoi je vis tout cela alors ?

– Car je (je c’est toi) m’y suis identifiée au fil des expériences et j’ai oublié qui j’étais vraiment.

La vie ne nous envoie pas des expériences justes pour nous embêter ! Il n’y a pas de Dieu vengeur ! Pourquoi choisissons-nous de vivre cette expérience plutôt qu’une autre ?

 

 

dieu vengeur

Tu as mangé tout le paquet de chipster? C’est mal, tu seras puni!

 

Dans mon article sur les grands tournants je t’en parlais d’ailleurs, devenir résilient. 

Ce qui doit arriver, arrivera.

Quand j’ai compris que je ne pouvais pas changer les expériences vécues mais que je pouvais changer mon regard sur elle, je me suis détendue. En acceptant l’expérience, je me bats moins avec la vie et la vie me le rend.

Aujourd’hui, même si je ne comprends pas toujours pourquoi, et que je ressens de la colère et de l’injustice, je sais aujourd’hui que si mon âme a choisi, si j’ai choisi de vivre cette expérience c’est pour une « bonne raison ».

Et plus j’écoute mon cœur, qui est la voix de mon âme, et mon corps qui est son véhicule, et plus je vis des expériences chouettes. Je vis mieux les expériences douloureuses en étant à l’écoute de ce qui se passe à l’intérieure de moi.

Au final aujourd’hui, j’ai juste à m’installer dans le train de la vie (maintenant je préfère la belle voiture confort 😉 ) et me laisser guider.

Par contre je choisis de mettre une jupe ou un pantalon, regarder le paysage et sourire ou ronchonner dans mon coin.

 

suivre le flow

Vas-y amène moi là où je dois aller 😉

 

Co-créée avec les présences invisibles.

Il fallait bien que j’en parle !

Nous savons aujourd’hui qu’il y a d’autres dimensions, avec des êtres qui y vivent et qui sont là pour nous accompagner, nous aider, nous guider. En faisant appel à eux, nous créons, vibratoirement notre vie, avec leur aide.

Nous ne voyons pas tout, nous ne savons pas tout, eux non plus d’ailleurs, mais leur regard est plus large. Leur faire confiance, écouter les signes qu’ils nous envoient, peut nous permettre d’aller dans la direction juste plus rapidement.

 

Au final…

Alors créateur ou co-créateur ?

Pour moi aujourd’hui, je suis 100% créatrice dans la co-créatrion. Co-création avec l’autre, co-création avec la vie, co-création avec les différentes parts de moi, avec les présences invisibles et SURTOUT avec mon âme.

Et toi ? Tu te sens créateur ou co-créateur ?

D’autres articles dans l’même genre :